27 octobre 2006

Ouvrir l'esprit

 

sable
Photo de Frederic sur flickr
   

      

Le désert nous réapprend les gestes naturellement rituels, inscrits, voire érigés par le cosmos. Un homme soumis à la modernité et au béton est démuni dans un tel monde, s’il ne se rénégère pas aux deux niveaux essentiels qui le structurent verticalement et horizontalement : la Terre et le ciel. Le citadin n’est plus le fils de ces deux éléments nourriciers. Cette éternelle division entre Matière et Esprit doit cesser, comme cette idée trop répandue que le scientifique est le premier adepte de cette césure. La Matière est animée par l’Esprit. La montée de la vie et celle de l’esprit sont liées. Certains individus sont porteurs d’espoir. Quelques consciences sont capables de résister à la tradition guerrière. Une poignée de résistants ne se laisse pas domestiquer par la mise en condition générale. Les contestataires, même s’ils sont une goutte d’eau dans la mer, touchent les gens, ouvrent des esprits.

 

de Théodore Monod, Le chercheur d’absolu

   

Posté par GdeBaskerville à 14:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Ouvrir l'esprit

    Quelle belle photo !

    Posté par Naturel, 22 novembre 2006 à 17:52 | | Répondre
  • oui, je l'ame bien, malgré le flou dans le sable au premier plan, causé par le vent, paraît-il

    Posté par GdB, 23 novembre 2006 à 12:07 | | Répondre
Nouveau commentaire